Tenebros Poudlard Index du Forum
 
 
 
Tenebros Poudlard Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Sauver ou Périr

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tenebros Poudlard Index du Forum -> Autres pays -> Egypte -> Secte Noire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Céline Chantress
DIRECTEUR DE MAISON

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2012
Messages: 707
Féminin
Maison: Poufsouffle
Baguette: Cho Chang
Balais: Nimbus 2001
Gallions: 25300
Patronus: Tigre Blanc
Animal: Hyppogriffe
Grade: Directeur de Poufsouffle, Professeur de métamorphose, Gérant/e d'Ollivander

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 10:38 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Cela faisait quelques jours que nous étions aller en Egypte avec Nelson, quelques interminable jour où je n'avais rien pu faire lorsqu'on l'avait enlever son mes yeux, mon intérieur profond bouillait de rage contre cette secte, allait il le tuer? il fallait que je trouve un moyen de le récupérer au plus vite. Je faisais les quatre cent pas dans le QG de la salamandre, j'avais demander quelques heures plus tôt qu'à 10h00 pile toute les troupes possible me rejoigne dans la grande salle principale, il fallait qu'on parte le plus nombreux et le mieux organisé possible car nos adversaire était plus que de taille.

Je réfléchissais donc à la manière de procéder, à la manière dont il fallait parler à cette troupe, bien sûr je les connaissais déjà tous mais de normal c'était Nelson qui les dirigeais et là ça allait être moi, une femme, j'étais quelque peu angoissé mais je pensais avant tout à l'avenir de Nelson et en même temps du monde magique. Je pris une grande respiration et à la grande horloge sonna alors les 10h00 tapante, la grande porte en bois grinça et s'ouvrit alors sur des dizaine de soldat, vêtu de l'habit couleur de la salamandre, prêt à aller au combat si je leur demandais, cela me rassura alors qu'il ne prenait pas mes ordres à la légère.

J'attendis que tout les hommes et femmes de la Salamandre soit arrivé devant moi pour m’ériger en haut de la balustrade où d'habitude se trouvait Nelson lors des départ de quêtes. Je pris alors place et pris de l’assurance dans ma position du corps et dans ma voix, car à partir de maintenant j'allais me lancer dans quelque chose de nouveau, il fallait que j'arrive à mon but, retrouver Nelson, en vie.

- Mes chers amis, mes chers soldats ! Comme vous le savez tous, notre chef Nelson Eiwaz a été enlever !

A ces mots l'assemblé émis un bruit de groupe énorme, ça parlait dans tout les coins.

- STOP ! Un peu de silence s'il vous plait. Effectivement ceci nous affecte tous, et je peux vous dire que moi aussi tout particulièrement, je l'ai vu de mes propres yeux, s'envoler dans un nuage de poussière, nous avons mes chers amis pour mission et pour devoir ultime! de le retrouver quoi qu'il nous en coûte, quoi qu'il faudra qu'on fasse !

Un homme, que je reconnaissais très bien, un jeune venu dans les rangs s'avança devant les autres et me demanda de prendre la parole.

- Mais si même le grand Nelson Eiwaz n'a pas réussi à échapper à leur force, que pourrons nous faire, nous?

Certains autres hochèrent de la tête devant cette intervention qu'on aurait pu dire judicieuse mais d'autre protestait, les plus âgés bien sûr.

- Nelson ne vous disait pas souvent la même chose? Que l'amour, l'amitié et l'entraide était plus fort que tout? Et bien aujourd'hui cette phrase il va falloir l'appliquer, et oui Nelson a été pris au piège mais nous sommes avant d'être ses soldats, ses amis et sa famille ! Nous sommes fort ensemble et nous allons vaincre Melkor, délivrer Nelson et lui montrer que ses troupes ne sont pas de vulgaires sorciers de pacotille ! Nous allons montrer la force de la Salamandre !!

La clameur se fit alors entendre dans la salle, tous était alors convaincu et nous pouvions alors faire nos plan de sauvetage. Je fis alors apparaître une grande carte au mur, celle de l'Egypte et puis plus particulièrement là où nous pensions avec certitude que la secte était caché.

- Voici mes amis les lieux où nous allons devoir aller, c'est un territoire hostile par le climat et par les homme s'y trouvant, j'ai aussi demander a la meute d'Alexander de venir nous donner son aide, on en aura grandement besoin. Maintenant prenez tout ce que vous avez besoin ainsi que de l'eau nous partons dans une heure ! Rejoignez moi en bas dans les sous terrains, un bateau magique nous y attend déjà.

Je me retirais alors et alla me préparer, j'avais envoyer une missive à Alexander la veille, à la quelle il avait immédiatement répondu. Il allait nous rejoindre là ba, j'allais les guider par la connexion que j'avais avec Liam mon frère maintenant devenu un Lycan lui aussi. Un homme rentra alors dans le bureau où je m'étais cloîtrer et me demanda si j'étais prête car l'heure était venu. Je lui fit signe que oui et le remercia, j'avançais mis alors une cape qui me permettait de faire voir mon statut pour commander cette petite troupe en l'absence de Nelson et descendit dans le sous sol où les hommes était déjà tous là.

Nous montions alors dans le navire, un homme défit les cordes et amarra les voiles qui ne servait en réalité pas à grand chose puisque il voguait magiquement. Je sorti ma baguette et jeta un sort pour faire avancer le bâtiment de plusieurs tonnes.

- Mes chers amis n'oublions pas de nous entraider et de faire très attention. Je vous aimes tous mes chers compagnons.

Bien sûr ces mots étaient plus celle d'une mère que d'un commandant mais je sentais qu'il avait besoin non seulement d'ordres mais aussi d'être rassuré, après ces quelques mots tout le monde se tu, concentré jusqu'à notre destination finale.

Quelques minutes après, nous étions arrivé, sur le sable des terres Égyptienne. Les hommes devenait aussi discret que l'air et nous avancions en prenant soins de ne pas nous faire repérer tout de suite. Par de sources sur je savais à peu près où se trouver l'entrée de la secte, j’espérais secrètement que les loups ne mettrait pas trop de temps pour arrivé et arrivé près de l'endroit je vis deux hommes gardant les portes de l'entrée souterraine.


Je fis signe à deux hommes de me suivre, et j'avançais tout d'abord seule en faisant semblant d'être perdu dans le dessert assoiffé.

- Messieurs, quel bonheur d'avoir trouvé quelqu'un dans ce climat aride, je me suis trompé de route, je suis complètement assoiffé... je sens que je vais..

Je tombais alors à terre, faignant un malaise, les deux hommes aussi bête que leurs pieds tombèrent dans le panneau et avancèrent alors vers moi, mes deux amis se jetèrent alors sur eux et leurs infligea un sort de pétrification, puis les cacha à l'abri des regard, je fis signe au reste de la troupe d'avancer et nous rentions alors dans la célèbre secte noire.




_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 10:38 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nelson Eiwaz
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 19:56 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Etant dans un endroit ténébreux mais classe, Nelson se réveiller et revenez à ses esprits. Ceci dit, la douleur était présente en lui, en effet ne pouvant bouger son corps, il se retrouvait à présent crucifier sur une croix égyptienne, commençant à souffrir à l'emplacement de ses mains à cause de son poids à supporter, il pouvait voir qu'il était dénudé, il ne lui avait laissé que son pantalon en cuir noir. Etant pied nu avec des clous en or enfonçait dedans, le Sorcier le plus puissant du monde pouvait voir l'antre que Lord Melkor avait battit. Revêtu principalement d'or et d'un marbre noir comme il avait jamais vu, on sentait qu'on était en Egypte en vu de l'architecture du bâtiment. Ne sachant pas si il était dans un temple ou une pyramide, ce qui était sûr, il ne savait pas du tout comment il allait s'en sortir de cette enfer. Dans tous les cas, si il croisait Jason, il le réduirait en miette et ne lui ferait pas de cadeau. A présent il n'était plus question que sa soit son fils, mais c'était son ennemie comme les autres. Si il était capable de faire ça à son père, il pouvait être le présumé tueur de sa femme et sa fille. Ce qui est sûr, elles seront venger comme il se doit, il avait jurer le jour de leur mort.

A présent, essayant de sortir de ce trou, Nelson hurler de douleur en essayant de décrocher ses mains de la croix, mais il n'y arrivait pas jusqu'à ce qu'il retombe dans les pommes à cause du sang qui perdait de ses plaies sur son torse. De nombreuses ouvertures étaient présent, les membres de la Secte l'avaient certainement luncher suite à la lutte qu'il avait tenté à main nu. Retombant donc dans ses pensées, des images lui vinrent où un homme aux cheveux blancs pur avec une barbe comme lui bien taillé, de la même taille vint lui parler :

" Nelson ! "

Le Jeune Eiwaz perplexe ne comprenant pas qui c'était malgré que son apparence lui ressemblait beaucoup, il se contenta de le regarder et de lui répondre :

" Tu es moi ! Nelson Eiwaz dans la futur ? "

L'homme aux cheveux blancs avec un grand sourire dans une belle robe lui fit un signe positive avec un sourire. Le jeune Chef de la Salamandre prit donc la parole en voyant le décor apparaître derrière lui. En effet, le monde était détruit et seul lui avait survécu avec une petite communauté :

" C'est donc comme ça qu'on va finir ! Lord Melkor aura eu raison ! L'humanité nous réserve ce destin là ! "

L'homme plus âgé que Nelson lui répondit :

" Pas si nous trouvons un meilleur chemin ! "

Surpris il lui posa une question :

" Tu n'as perdu la foi ! "

Mais le plus ancien répondit naturellement :

" Tout le monde peut trébucher ou se fourvoyer sans pour autant être perdu à jamais ! Tout homme a besoin d'un jour ou l'autre d'un coup de main ! "

D'un ton triste, le salamendrien répondit :

" Oh mais je ne suis plus l'homme que j'étais ! Depuis un moment je suis totalement submerger ! "

Disant ce que personne n'a jamais vu le plus vieux Nelson lui dit la vérité :

" Tu as peur ! Et la perte de tes proches t'en font prendre compte ! "

Commençant à pleurer :

" Tout ses voix qui cris dans mon esprit ! Toutes ces personnes qui ont mal ! "

Le rassurant l'ancien dit de nouveau une vérité :

" Ce n'est pas leurs douleurs qui t'effraient ! C'est ta douleur et toi ! Même si effrayant soit t'elle ! C'est cette douleur qui t'apportera la force ! Si tu t'autorises à la ressentir ! Accepte là et tu deviendras plus puissant que tu ne peux l'imaginais ! C'est le plus merveilleux des dons que de pouvoir endurer leurs douleurs sans être briser ! Et ce que l'on trouve sa source dans leur pouvoir humain qu'il soit ! "

Après un petit blanc, plein d'images apparurent dans des nuages différents entre eux montrant ses parents, ses frères, sa femme, sa fille, ses amis morts auparavant en train de tous s'amuser ou de le regarder avec le sourire comme si il lui faisait confiance. Terminant par une phrase avant de disparaître, le Nelson du futur lui dit le fin fond de sa pensée :

" L'ESPOIR est la clé de cette sortie ! Je t'en prie nous avons besoin que tu réussisses à espérer encore ! "

Après cette étrange rêve ou soit l'apparition réel de lui même, Nelson Eiwaz de toutes ses forces et d'une douleur insurmontable retira d'un coup sec ses mains avec les clous enfoncés ainsi que ses pieds, pour tomber au sol en s'écrasant violement. Au moment de se relever avec difficulté, il vit deux pieds face à lui, se relevant délicatement pour se mettre à genoux, il releva la tête et vit Mey le pointer de sa baguette face à lui.


Revenir en haut
Mey Pendragon
PROFESSEUR

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 1 251
Localisation: Londres/Poudlard
Féminin
Maison: Gryffondor
Baguette: Hermione
Balais: Frislune
Gallions: 13256
Patronus: Lynx des neiges
En Couple avec: Jason Eiwaz
Animal: Chouette des neiges
Grade: Rédacteur de la Gazette

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 09:12 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

La journée semblait tout juste commençait en Egypte, mais il était déjà un peu plus de 10h00 du matin et le soleil battait déjà grandement son plein. Comme toujours il faisait accablement chaud et les coins d'ombres se faisait de plus en plus rare. Mais les Égyptiens étaient plus qu’accoutume à cette environnement hostile. Cependant, la jeune Mey était loin d'être une parfaite petite Égyptienne, capable de supporte tant de chaleur. Du moins, ses débuts au pays ont étaient assez difficiles niveau climat, mais Mey c'est finalement bien accoutumé à l'endroit, à l'espace et parfois même à certaines traditions. Il lui arrivait parfois de se vêtir tel une véritable Égyptienne pour sortir, car cela attirait beaucoup moins l'attention sur sa personne ajoutant à ça le fait que de se vêtir ainsi lui allait également plutôt bien. Mais là n'était pas le sujet.


Il était donc un peu plus de 10h00 du matin et Mey n'avait pas fermée l’œil de la nuit. Elle n'était donc pas passé par sa chambre sauf pour y prendre quelques affaires pour se changer. Elle fila ensuite au bureau de Dame Arya qui souhait la voir. Arrivée devant la porte du bureau de celle-ci et elle frappa deux fois, attendit l'invitation à entrer de Miss Sekhmet et entra.


- Vous voilà enfin !
- Bonjour Dame Arya.
- J'ai une mission pour vous. Un nouveau prisonnier vient d'arriver au sein de la Secte, il est retenu avec les autres, je souhaiterais que tu monte la garde. Celui là est spécial, je ne voudrais pas qu'il s'échappe ou pire qu'il manque de quelque chose. Dit elle d'un ton des plus sournois.


Miss Sekhmet faisait les cents pas tout en parlant. Elle semblait penser à quelque chose d'important, mais Mey ne se hasarderait pas à lui demander de quoi il s'agissait. Elle se contentait simplement de se tenir là et d'écouter.


- J'y vais de ce pas.
- Parfait !


La jeune Sorcière se rendait donc aux cachots, l'endroit logique ou tout les prisonnier étaient détenu. Elle marchait d'un pas nonchalant, ravie que Dame Arya lui fasse enfin confiance pour lui confier davantage de mission et un peu plus importante à chaque fois. Mais cela dépendait aussi de ses humeurs. Sans compter que malgré le fait qu'Arya lui faisait désormais confiance, que cette dernière ne le lui avouerait jamais ! Mais qu'importe, Mey le savait et c'était le plus important.
Marchant finalement d'un pas plus décidé, elle se saisi d'une torche avant de descendre les escaliers sombre menant jusqu'aux cachots. En apercevant la lumière, certains prisonnier d'exclamèrent. Réclamant de l'eau, à manger ou tout simplement leur liberté. Mey n'en tenu absolument pas compte, bien que quelque part cela semblait la déranger. *Mais pourquoi ça ? Songeait elle. Que pouvait elle bien avoir à faire de tous ses gens ?! Chassant d'un coup de tête toutes ses pensées un peu trop sentimental à ses yeux de son esprits, elle poursuit sa route et arriva pile poil à l'endroit ou Miss Sekhmet lui avait indiqué quelques instant plus tôt. Il s'agissait de l'endroit le plus retiré des cachots mais aussi et étrangement le moins sombre. En arrivant, Mey entendit un homme parler. Celui-ci s'adressait vraisemblablement à lui-même. *Il à du perdre la raison. Se dit elle tout simplement. Mais quelque chose n'allait pas chez lui. Déjà, il était crucifier à une croix égyptienne, il semblait accablé par je ne sais quoi et plus elle le regardait, plus elle avait l'impression de l'avoir déjà vu. Pire, elle avait le sentiment de le connaitre. Mais tout cela était absurde !


Mey s'approcha tout même, elle alla poser sa torche non loin de là, sortie sa baguette (au cas ou, on était jamais assez prudent) et alla s'adosser contre l'un des murs des cachots. Mais c'est alors que, contre toute attente, que l'homme parvient à se libérer de sa croix. Il avait pourtant dû atrocement souffrir, car ses mains et ses pieds étaient clouer ! Dans ce même élan de spontanéité, Mey s'approcha de l'homme qui lutter pour se relever, mais n'y parvenant pas, il se mit simplement à genoux tout en relevant son visage vers elle. Mey eut dès lors le choc de sa vie ! *Nelson Eiwaz !! Le père de Jason. Voilà pourquoi elle avait eut l'étrange impression de le connaître. C'était le père de l'homme qu'elle fréquentait et leurs ressemblance était plus que frappante. Mey sembla alors s'être rassuré par cette simple explication et reprit enfin tous ses esprits. Elle pointa finalement sa baguette vers Eiwaz et planta son regard glacial et presque sans vie dans le sien endolorie.


- Ne joue pas aux héros Eiwaz, tu n'es pas près de sortir d'ici.
_________________
"On peut trouver le bonheur même dans les situations les plus sombres, il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière..."
By Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore



Revenir en haut
Nelson Eiwaz
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 17:08 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Capturer dans le camps ennemie, Nelson avait aperçu dans son esprit au moment où il s'était évanoui le futur Nelson Eiwaz. Après qu'il venait d'apprendre que Melkor gagnerait la guerre et détruirait tout sur son passage y compris l'Histoire de la Magie, il n'avait nul autre le choix que de retrouver de l'espoir au fond de son cœur et de se battre au prix de sa vie si il le fallait. C'est en commençant par s'enlever de la croix égyptienne que l'Homme agissait pour la liberté des Sorciers pacifiques. Certes même si la souffrance était présente physiquement, mentalement le célèbre Nelson Eiwaz était de retour. D'une part, il pouvait voir qu'il était encore vivant dans le futur ceci montrait sa capacité à survivre mais de l'autre, si il était capable de faire ça, il était capable de sauver de nouveau le monde magique. De même, il n'était pas seul dans cette quête, à présent il y avait de nombreuses icones sur ses traces et qui était un soutien de taille majeur pour ce dernier. Parmi ses personnes figuraient le grand Sylvius Césarius, ainsi que le grand Dragon Shona Godolphin, ou encore Severus Killian qui allait devenir un futur membre de la Famille Eiwaz. En plus de ceci, Stanley Di Salvo et Alexander Castellan était des Sorciers de taille également. Ce qui signifie que tous unis en ne faisant qu'un, les chances de Melkor se réduisait amplement. L'ancien Directeur de Poudlard devait donc réussir à sortir de ce piège pour retrouver ses proches et surtout réunir tout le monde pour en finir avec cette menace.

Cependant, au moment, que ce dernier s'apprétait à s'enfuir dans la difficulté, une ancienne connaissance se mit sur son chemin. En effet, Mey Pendragon une ancienne élève de Gryffondor se trouvait devant lui pour l'empêcher de s'en aller. La relation entre les deux Sorciers étaient particulières, puisque c'est grâce à lui qu'elle avait pu passer le cap en dehors de Poudlard et puis pouvoir se mêler des problèmes extérieurs. Ceci avait commencer lorsqu'il lui avait annoncer que Sylvius était son demi-frère et que son père était capturer à l'Ordre de la Salamandre. A partir de là, même si tout le monde s'opposé, il lui avait permis de libérer la force magique en elle et de se développer sans qu'on la considère comme une enfant. Et ce choix, il ne l'avait pas regretter puisque c'est grâce à elle qu'il avait pu se délivrer de l'influence de la Force à Londres au Big Ben. Une chose de plus qu'elle avait rajouté à son CV, c'est que sous les ordres de Nelson, elle avait reformé l'Armée de Dumbledore.

Vis à vis de tout ça, Nelson tenta de se relever et lui parla pour qu'elle le laisse passé :


" Tu n'as plus besoin de les servir Mey ! Ta mission s'achève ici ! Et je sais comment le battre ! "

Néanmoins, à son regard, il pouvait voir qu'elle n'était plus elle même. L'obscurité avait pris le dessus sur elle et elle s'était laisser piéger au propre jeu de la Secte Noire. Ceci n'était pas prévu dans les plans qu'ils avaient pu consolider ensemble dans la Chambre des Secrets lorsqu'il s'était rencontré. Sa mission était d'infiltrer la Secte et de réussir à ramener Jason à la raison. Le pointant toujours de sa baguette, le Jeune Eiwaz réussit à se redresser et se mettre debout. La regardant droit dans les yeux, alors que son sang coulait au sol, il ne faisait comme si rien n'était, et il partit dans une conversation pour tenter de la libérer de tout ça ou de la ramener à la raison.

" Ils t'ont fait un lavage de cerveau ! Tu n'es pas la Mey que je connais ! La jeune femme que je connais est une lionne ! Une Gryffondor qui a des valeurs ! Une personne qui est prète à aider son prochain et se battre pour une cause juste ! "

Ne faisant toujours aucun effet, il continua de parler :


" Souviens toi de tout ses moments passé ensemble ! De ses combats gagnés ! De la Famille que l'ont formé ! "


Le mot Famille commençait à montrer des signes sur le visage de la femme. Le doute devait planner et sa commençait à faire effet. C'est alors qu'une idée vint au Chef de la Salamandre, et il ne sortit qu'une phrase pour que la magie s'opère :

" Un jour un grand homme m'a enseigné une citation que j'ai pu t'enseigner dans ton parcours scolaire ! Cette valeur est que l'on peut trouver le bonheur même dans les situations les plus sombres ! Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière ! "

Alors que ses yeux se refermèrent et s'ouvrirent grandement, ce n'est pas par son nom de Famille avec un ton arrogant qu'elle l'appela, mais par son prénom avec une voix douce. Ceci dit, peu de temps après, des bruits énormes eurent lieu en leur direction, n'ayant le temps d'agir à l'entrée du cachot magnifique, se trouver leurs proches, Céline, Azar, Asher, Zoltan et le reste de l'Ordre. Cependant ce n'était pas tout dans une autre direction les Lycans étaient là. Tous étaient venu pour le libérer de la Secte. Mais tous avaient le sourire voyant la scène entre Nelson et son ancienne élève qui était à présente une femme accomplie. Sa mission était réussie, il avait poussé vers l'excellence.


Revenir en haut
Alexander Castellan
DIRECTEUR DE MAISON

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 144
Localisation: Là où me porte mon coeur
Masculin
Maison: Serdaigle
Baguette: Sirius Black
Balais: Eclair de Feu
Gallions: 13700
Patronus: Chouette
Animal: Loup
Grade: Ordre de la Salamendre, Professeur d'Arimanthie

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 18:56 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Alexander grogna un ordre pour la énième fois de la journée. Depuis un moment déjà, il tentait de contacter d'autres meutes à sa cause – et d'agrandir la sienne – afin de pouvoir être prêt au moment de la bataille. Et de toute évidence, cet instant était enfin arrivé. Le regard de l'Alpha parcourut rapidement la troupe, Evan avait été placé sous la garde de Siobhan Stark, un Bêta qui avait 26 ans d'expérience derrière lui. Il avait aussi demandé aux autres de prêter attention à ce duo, peu désireux de perdre un élève. Et encore moins un membre de sa meute.
Quelques oméga l'avaient rejoints quelques temps auparavant, certains voulant prêter main forte, d'autres, comme Peter, anciens Alpha, avaient vu leur meute décimée après avoir tenté de s'en prendre à celle d'Alex. Et étaient finalement revenu vers eux prêts à en découdre.
Le message de Céline lui était parvenu un peu plus tôt et depuis, il ne cessait de tenter d'organiser la meute pour se diriger vers la bataille, tout de même inquiet d'emmener Evan et Liam avec lui. Il s'était donc tout naturellement passé de Mary à ses côtés. Certes, elle lui avait apprit certaines choses mais il préférait qu'elle soit à Poudlard et « veille » à ce que tout se passe bien au château – pouvant contacter Alex en cas de problème – plutôt que de la voir comme les deux garçons sur le champs de bataille.
Il n'y avait aucune vision sexiste derrière cela, s'il avait put, il aurait laissé les élèves au château, bien trop jeunes pour aller risquer leurs vies dans un autre pays selon lui. Mais il avait besoin de Liam et savait qu'Evan les suivrait dans tous las cas. Il préférait donc attribuer des Lycans ainés pour les aider en cas de problème.
Finalement, les Lycans se rassemblèrent, chacun prêt à suivre les ordres de l'Alpha. Pourtant, Alex ne voulait pas qu'ils le suive uniquement pour cela. S'il devait tomber au combat, il ne voulait pas voir les Lycans se retourner contre leurs alliés. Il ne fit pas de véritable discours, se contentant de rappeler la situation, et leur rôle à chacun. Et surtout, l'enjeu. Le sauvetage de Nelson Eiwaz... Et sans doute avec lui, du monde.
Après cela, tous transplanèrent, soit par leurs propres moyens, soit pour ceux qui ne le savaient pas encore, par transplanage d'escorte. La chaleur de l'Egypte enveloppa la meute et quelques grognements se firent entendre. Alexander n'y prêta pas attention, se tournant vers Liam pour qu'il leur indique la direction à suivre. Ils traversèrent une rivière et arrivèrent finalement devant des portes... Qui n'étaient pas gardées. Lex esquissa un sourire malgré lui, et avança, s'engouffrant dans la Secte Noire.
Toujours grâce à Liam, ils finirent par trouver Céline et, tout en regardant autour de lui aux aguets, Alexander décida de détendre un peu l'atmosphère. Tout de même inquiet de ne pas avoir rencontré plus de résistance pour venir jusqu'ici.


- Je croyais que tu aurais besoin de notre aide Céline... mais il semblerait que finalement, tu ais décidé de ne pas nous laisser le temps de t'aider.



Peut être qu'Alex n'aurait pas dû songer qu'ils étaient arrivés ici aussi vite. Ou peut être qu'il n'aurait pas dû essayer de faire de l'humour dans une telle situation. Il n'empêche que le résultat fut bientôt là et qu'un groupe les attaqua. S'ensuivit un certain chaos durant lequel les membres de l'Ordre comme ceux de la meute allièrent leurs forces avec une incroyable efficacité pour affronter leurs ennemis. Ici un ennemi tombais sous un coup de griffe, là, un membre de l'Ordre protégeait un Lycan qu'un sort allait toucher dans le dos.
Aussi vite que le combat avait put débuter, il cessa, Alex ne sachant dire si l'ennemi s'était replié ou s'ils avaient réussi à vaincre toute la troupe de ceux qui attaquaient. Ils se mirent en mouvement, déambulant dans les couloirs tous de noirs et d'or et finirent par tomber sur un face à face entre Mey Pendragon et Nelson Eiwaz. Ce dernier parvint à ramener Mey à la raison et Alexander sourit face à la scène, tous ses sens aux aguets malgré tout, ne voulant pas être surprit par une attaque venue de nulle part.

_________________
Lire c'est s'évader de notre cage, écrire c'est la transformer en jardin



Revenir en haut
Mey Pendragon
PROFESSEUR

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 1 251
Localisation: Londres/Poudlard
Féminin
Maison: Gryffondor
Baguette: Hermione
Balais: Frislune
Gallions: 13256
Patronus: Lynx des neiges
En Couple avec: Jason Eiwaz
Animal: Chouette des neiges
Grade: Rédacteur de la Gazette

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 19:17 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

La jeune Mey se trouvait à présent en face de Nelsoon Eiwaz, très certainement le sorcier le plus détesté ou presque de la Secte Noir, mais tout particulièrement par Jason Eiwaz son propre fils. Quel événement avait il bien pu se produire pour qu'un père et fils se haïsse autant, Mey n'en avait aucune idée, mais ce qui était certain, c'est que Jason n'hésiterait pas un seul instant à envoyer sept pied sous terre cela là-même qui à permis sa vie en ce monde. Et vis-vers-sa. Mey, de son côté, bien que la curiosité la dévorait, n'avait jamais réellement posé de question à Jason à propos de sa relation avec son paternel, car celui-ci ne pouvait point entendre parler de lui sans entrer dans une colère monstre. Mey savait plus que tout que c'était un sujet à éviter.

Pointant toujours sa baguette et son regard de marbre sur l'homme agenouillé luttant pour ne point s'effondrer, son horrible migraine lui revient de plein fouet ! Mais pourquoi fallait il que cela lui arrive à elle ?! D'autant plus dans un moment pareil ?! Mey sentait alors sa colère prendre le dessus. Elle ne vuolait point s'emportait, mais elle était près à tout et à n'importe quoi s'il tentait quoi que se soit. Bien que dans son état cela aurait semblait difficile. Mais il s'agissait tout de même de Nelson Eiwaz et si Jason tenait de lui, il devait être un redoutable adversaire malgré la situation qui ne jouait pourtant pas en sa faveur.



- Tu n'as plus besoin de les servir Mey ! Ta mission s'achève ici ! Et je sais comment le battre ! 

Le cœur de Mey se serra. Comment pouvait il connaître son nom ? Son cerveau était en pleine ébullition et presque sur le point d'exploser ! Sa migraine lui faisait atrocement souffrir, pourtant elle ne laissa rien paraître et durci les traits de son visage. Qui qu'il puisse être ou qui qu'il est put être pour elle dans sa vie passé, n'avait plus aucune importance aujourd'hui ! Elle c'était rangé aux côtés de la Secte mais aussi et surtout aux côtés de Jason et elle avait bien l'intention de lui rester fidèle quoi qu'il lui en coûte ! 
 
 
- Ils t'ont fait un lavage de cerveau ! Tu n'es pas la Mey que je connais ! La jeune femme que je connais est une lionne ! Une Gryffondor qui a des valeurs ! Une personne qui est prête à aider son prochain et se battre pour une cause juste !  
- Taisez vous ! Assez ! Plus un mot ! S'empressait elle de dire. - Souviens toi de tout ses moments passé ensemble ! De ses combats gagnés ! De la Famille que l'ont formé ! 


 
Plus il parlait et plus son mal de crâne augmentait ! Un peu comme si son corps, son esprit ou je ne sais quoi d'autre, ne voulait pas se souvenir. Une partie d'elle ne voulait point entendre tout cela alors qu'une autre semblait se battre au plus prochain d'elle pour refaire surface ! Mais à quoi rimé tout cela ? Qui était elle ? Et pourquoi ne parvenait elle pas à se souvenir des choses sans avoir mal ? Qu'avait il pu bien se passer avant son réveille dans la Chambre des Secrets ? La jeune sorcière n'en pouvait plus ! Presque à la limite de s'effondrer avec le mal, elle se maintient de toutes ses forces pour rester debout tout en gardant un œil à Eiwaz. Le mot "Famille", qu'il avait toutefois utilisé, résonnait fort dans son esprit. 


 
*Réveille toi Mey ! Ecoute sa voix, ne lutte pas et laisse toi guider.* Lui disait une petite voix intérieur. *Mais si je ne lutte pas, qu'adviendra t-il de moi ? Et Jason ?* Jason ? Son Jason. elle n'avait pas envie de le perdre et encore moins de le décevoir. Mais la petite voix de son esprit persistait : *Ecoute sa voix, laisse toi guider.* 


 
 - Un jour un grand homme m'a enseigné une citation que j'ai pu t'enseigner dans ton parcours scolaire ! Cette valeur est que l'on peut trouver le bonheur même dans les situations les plus sombres ! Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière !  
 
 
C'est dernière paroles eurent tout simplement l'effet d'un électrochoc !! Mey cru mourir avec son mal. Elle ferma les yeux pour se laisser aller se pensant vaincu, anéanti. Mais lorsqu'elle rouvrir, chose qu'elle n'aurait pas cru possible, elle avait le sentiment d'avoir changé. Son horrible mal de tête l'avait enfin quitté et étrangement elle avait la sensation de c'être retrouvé. Mais que c'était il passé ? Qui avait elle était pendant tout ce temps et qu'avant elle fait pour en arrivé là ? Tant de questions qui n'auront peut être jamais de réponse. Mais elle se sentait soulagé, comme si plus rien ne la rongeait de l'intérieur... Et c'est alors qu'elle se souvient de sa rencontre avec Mat non loin du Caire. Lui aussi avait tentait de la raisonner mais sans trop de succès. Elle se souvient également de sa tendre Lili et de Malory Oliaov, l'une de ses élève à Poudlard. Elles aussi avaient tenté le tout pour le tout pour la ramené mais en vain ! Et ce n'est qu’aujourd’hui, par la force d'esprit d'un grand homme et la volonté des gens qui l'aime qu'elle avait enfin pu ouvrir les yeux et redevenir ce qu'elle à toujours était : Mey Pendragon, une "lione" doublé d'une fouine se battant pour la justice auprès de ses compagnons de toujours ! 
 
 
La jeune Pendragon, après ses montagnes de réflexion, revient soudain à la réalité. Et c'est finalement avec douceur qu'elle posa de nouveau son regard sur l'homme qui lui faisait face.  En le voyant ainsi, elle eut pitié et senti terriblement coupable de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt. 
 
 
- Nelson... Dit elle presque tristement. Merci ! Merci pour tout ! Poursuivait elle tout en se précipitant pour lui porter secours. Mais c'est alors qu'au même moment des bruits de cavales se firent entendre. Mey prit presque peur mais découvrir avec surprise mais une immense joie Céline Chantress, une collègue et grande amie. Celle-ci était accompagné de Zoltan, Azar, Asher et de bien d'autres membres de l'Ordre de la Salamandre.
 

_________________
"On peut trouver le bonheur même dans les situations les plus sombres, il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière..."
By Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore



Revenir en haut
Nelson Eiwaz
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 21:44 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Revenant de loin après sa capture, Nelson avait retrouvé le début du mot Espoir grâce à l'apparition de lui même. Après avoir réussir à libérer de Mey Pendragon de l'emprise du mal, il lui avait rendu la piece de sa monnaie quand elle avait également soutenu et aider à se libérer de sa phase démoniaque. Prononçant son nom avec les larmes aux yeux et le mention qui bougeait, elle remercia son ancien Directeur. Tournant la tête dans la direction des autres, il pouvait voir qu'il pouvait compter sur ses proches. Alors qu'il n'avait rien demander ses amis étaient là pour lui, ils avaient pris tout les risque de mourir pour venir juste sauvé sa misérable vie. Il savait qu'il comptait donc sur lui, et qu'il était en autre leur meneur, leur général, leur lueur d'espoir pour les sortir de cette Enfer. Son expérience de Mercenaire l'aider énormément dans cette mission qu'ils attendaient de lui, mais c'est surtout son côté humain et pacifiste à vouloir protéger tout le monde et un considérer les gens les uns après les autres comme des personnes uniques. En chacun d'eux, il voyait du potentiel et une raison de rendre le monde magique meilleur. C'est ensemble faisait de Nelson Eiwaz quelqu'un d'unique et c'est comme ça, qu'il se démarquait de son grand père Albus Dumbledore.

Dans un état pitoyable, le sourire au lèvre, il remercia ses amis qui était tous autour de lui à présent :


" Je ne vous remercierais jamais d'avoir mis vos vies en jeu pour moi ! "

Azar lui posa la main sur l'épaule, lui tendit quelque chose qu'il venait de sortir de sa veste de Sorcier. Prenant cette objet sacrée dans les mains, il s'agissait de la photo du repas de Noël où ils étaient tous ensemble réunis formant vraiment une Famille. Levant les yeux pour regarder Azar et le remercier, ce dernier pris les devant :

" Tu tombes ! On tombe ! "

Fermant son poigt tant bien que mal, il le positionna devant son meilleur ami, frappant légèrement dedans Azar, demanda à des hommes de la Salamandre de ramener des affaires pour leur chef. S'habillant comme il pouvait, il tenait à peine debout pour marcher, Zoltan et Iorveth décidèrent donc de l'épauler pour l'aider à marcher. S'apprêtant tous à sortir de la Secte, Nelson mentionna quelque chose à ses amis :

" Ma baguette ! Ils l'ont ! "

Se regardant tous dans le droit des yeux, ils entendirent du bruit de nouveau, les ennemies arrivaient en leur direction pour les abbatre jusqu'au dernier mais à leur grande surprise ils vinrent trois vampires, apparaître à grande vitesse sous leurs yeux. Il s'agissait nul autre que Stanley, Mathéo et Nohlan. N'étant pas en bon conflit avec les Lycans, les troupes se regardèrent et se défilèrent du regard mais pour calmer le jeu, Asher intervint :

" Il me semble que nous avons pu le choix que de tous s'allier ! Nous devons former qu'un ! Si nous voulons survivre ! Nous devons mettre notre passé de côté ! Et écrire notre futur ! Croyais moi ! Si les deux meutes s'allient ! Vous resterez graver dans l'Histoire de la Magie ! Seul nous sommes fort ! Mais unis nous sommes légendaires ! "

A ce discourt, Nohlan tendit la main pour la serrer à Alexander. Pendant ce temps là, Stanley sortit un objet personnel à Nelson de sa veste. Il s'agissait de sa baguette, lui redonnant, Nelson la pris en main en remerciant Stanley. Mais alors que les deux hommes se regardaient toujours avant de se serrer la main, d'énorme bruit grogner et s'approcher d'eux. Céline et Mey prirent la parole pour leur dire de se dépêcher à ce décider.


Revenir en haut
Alexander Castellan
DIRECTEUR DE MAISON

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 144
Localisation: Là où me porte mon coeur
Masculin
Maison: Serdaigle
Baguette: Sirius Black
Balais: Eclair de Feu
Gallions: 13700
Patronus: Chouette
Animal: Loup
Grade: Ordre de la Salamendre, Professeur d'Arimanthie

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 19:19 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Peut être qu'Alex n'aurait pas dû songer qu'ils étaient arrivés ici aussi vite. Ou peut être qu'il n'aurait pas dû essayer de faire de l'humour dans une telle situation. Il n'empêche que le résultat fut bientôt là et qu'un groupe les attaqua. S'ensuivit un certain chaos durant lequel les membres de l'Ordre comme ceux de la meute allièrent leurs forces avec une incroyable efficacité pour affronter leurs ennemis. Ici un ennemi tombais sous un coup de griffe, là, un membre de l'Ordre protégeait un Lycan qu'un sort allait toucher dans le dos.
Aussi vite que le combat avait put débuter, il cessa, Alex ne sachant dire si l'ennemi s'était replié ou s'ils avaient réussi à vaincre toute la troupe de ceux qui attaquaient. Ils se mirent en mouvement, déambulant dans les couloirs tous de noirs et d'or et finirent par tomber sur un face à face entre Mey Pendragon et Nelson Eiwaz. Ce dernier parvint à ramener Mey à la raison et Alexander sourit face à la scène, tous ses sens aux aguets malgré tout, ne voulant pas être surprit par une attaque venue de nulle part.

Un sourire apparut sur le visage du sorcier qu'ils étaient venus sauver. Ils l'entendirent les remercier. Il suffisait d'un regard autour d'eux pour remarquer que tous étaient soulagés de retrouver le sorcier en vie.
Azar tendit un objet qui d'où Lex se tenait pouvait être une photo comme un dessin. Un instant plus tard, des vêtements furent apportés au jeune homme qui s'habilla alors qu'ils allaient repartir, Nelson les informa que les membres de la Secte avaient sa baguette. Alex commença déjà à envisager une lutte au cœur de la Secte afin de récupérer la baguette de Nelson, sachant que ce serait extrêmement dangereux et risquait de mettre la mission en péril.
Des bruits retentirent dans les couloirs et aussitôt, tous s'apprêtèrent à devoir se battre contre les ennemis venus les achever. Au lieu de quoi... trois vampires débarquèrent sous leurs yeux. De nombreux membres de la meute poussèrent un grognement sonore, de toute évidence pas le moins du monde enthousiasmés à la vue des suceurs de sang. Des regards de défi fusèrent échangés entre divers membres de chacun des deux groupes. Rapidement, Asher prit la parole :


- Il me semble que nous avons pu le choix que de tous s'allier ! Nous devons former qu'un ! Si nous voulons survivre ! Nous devons mettre notre passé de côté ! Et écrire notre futur ! Croyais moi ! Si les deux meutes s'allient ! Vous resterez graver dans l'Histoire de la Magie ! Seul nous sommes fort ! Mais unis nous sommes légendaires !


Nolhan tendit la main à Alexander apparemment prêt à sceller cette alliance. Mais Alexander hésitait. Du coin de l'oeil, il put voir que Stanley rendait sa baguette à Nelson. Des bruits se firent entendre dans le couloir, le temps de la réflexion était un luxe qu'ils ne pouvaient se permettre et Mey et Céline semblaient l'avoir comprit puisqu'elles les pressèrent de se décider.
Lex soupira, il avait conscience que la situation exigeait cette alliance, s'ils ne se décidaient pas à – au moins temporairement – s'allier, ils seraient anéantis par les membres de la Secte. Un soupir échappa à Alex, que cela lui plaise ou non, il devait prendre cette décision. De plus, il connaissait Nolhan et Stanley, enseignant avec eux à Poudlard. Quant à Mathéo, il était avec sa meilleure amie. En d'autres termes, il se sentait prêt à s'allier avec eux pour une cause aussi noble que celle de botter le Lord Melkor or de ce monde.
Il tendit la main et serra fermement celle de Nolhan, son regard était décidé et il savait d'ores et déjà qu'il ne reviendrait pas sur sa décision.


- Ensembles, dit-il aussi simplement que cela.


Il n'y avait plus qu'à voir ce que l'avenir – très proche – leur réservait comme nouvelle menace.
_________________
Lire c'est s'évader de notre cage, écrire c'est la transformer en jardin



Revenir en haut
Mey Pendragon
PROFESSEUR

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 1 251
Localisation: Londres/Poudlard
Féminin
Maison: Gryffondor
Baguette: Hermione
Balais: Frislune
Gallions: 13256
Patronus: Lynx des neiges
En Couple avec: Jason Eiwaz
Animal: Chouette des neiges
Grade: Rédacteur de la Gazette

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 14:49 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Le jeune Mey venait tout juste de retrouver ses esprits. Durant l'espace de plusieurs, elle avait était envahit par le mal. Nelson lui avait confier, au cœur de la Chambre des Secrets, une mission de la plus haute importance. Qui était tout simplement d'infiltrer la Secte Noir et de garder un œil sur son fils, Jason Eiwaz. Le concept de la mission était en lui-même très simple. Mais en contre partie le réalisé avait était une autre pairs de manche. Car Mey avait en effet infiltré la Secte mais elle était elle même passé du côté obscur. La partie la plus mauvaise qui pouvais exister en elle avait fait surface et avait pris les commande de ce qu'elle était vraiment. Mais comment expliquer cela ? Mey se souviens qu'avant sa conversation avec Nelson dans la Chambre, qu'elle avait l'attendre un long moment. Qu'elle ne s'était pas sentait au meilleur de sa forme et qu'elle était à la fois rongé par la culpabilité d'avoir perdue son frère aîné sans même avoir pu l'aider et cette horrible sentiment de vengeance qui l'avait alors animé pour ne plus jamais la quitter. Du moins, plus jamais jusqu'à aujourd'hui. Bref, tout pour expliquer qu'à son réveille, qui reste lui inexplicable (comment se fait il qu'elle se soit réveillé au bon milieu de la Chambre ?) c'est qu'a son réveille Mey n'était plus la même. Elle avait du se cogner la tête ou alors tout ce choc émotionnelle d'un coup l'avait rendu complètement maboule et le fait d'infiltré la Secte ne l'avait guère aider. N'étant point dans son état normal, elle c'était laissé piégé par les abysses du mal et elle s'y était complètement perdue, effaçant de se fait sa mémoire. 


L'ayant cependant retrouvé, Mey songea tout d'un coup à son frère et eut de nouveau la sensation que son cœur se brisait en mille morceau. Ayant "disparu", elle n'avait pas était informé que son frère était, tout comme Nelson, revenue d'entre les morts. Elle songea également à Jason, qui n'allait absolument pas comprendre se revirement de situation et qui allait terriblement lui en vouloir ! *Doublement le cœur brisé ! Songeait elle. Mais elle n'avait point le temps de songer à tout cela maintenant, car le moment était plus que mal choisi.


- Je ne vous remercierais jamais assez d'avoir mis vos vies en jeu pour moi ! Intervient alors Nelson.
- Tu tombes ! On tombe ! Lui répondit Azar tout en lui tendant un objet qui sembla redonner à Nel de l'espoir.
- Ma baguette ! Ils l'ont ! Poursuit Nelson.


Mais c'est alors que de nouveau bruit se firent entendre ! Des ennemies ? Très probablement ? Quelqu'un avait dû les avertir de l'arriver de la Salamandre dans leurs QG et il venait pour tous les tuer ! Mais baliverne ! Il s'agissait de d'autre renfort ! Stanley, Mathéo et Nohlan, des Vampires expérimenté et dont leurs aide allé leur être très précieuse. Mais les Lycans et les Vampires étaient deux camps opposé qui n'arrivaient guère à s'entendre. Asher choisi donc d'intervenir intervint :


- Il me semble que nous avons pu le choix que de tous s'allier ! Nous devons former qu'un ! Si nous voulons survivre ! Nous devons mettre notre passé de côté ! Et écrire notre futur ! Croyais moi ! Si les deux meutes s'allient ! Vous resterez graver dans l'Histoire de la Magie ! Seul nous sommes fort ! Mais unis nous sommes légendaires !
C'est après ses mots emplis de sagesse que Nolhan fit le premier pas vers Alexander pour lui serrer la main. Celui-ci hésita un moment puis lui accorda cet simple poignet de main pour sceller en cette heure leur alliance. Stanley de son côté lui, venait tout juste de rendre à Nelson sa baguette Magique ! Comment et par quel miracle il avait réussit à l'obtenir resté un mystère, mais Mey aurait tout le loisir de demander des explication on ne peut plus tard car là les ennuies semblaient débarquer pour de vrai ! D'énormes bruit se faisaient entendre et ses derniers se rapprochait d'eux !


- Aux armes ! Hurla Mey. Je tiens à vous prévenir qu'ils n'épargnerons personnes sur leurs passages, alors n'ayez aucune pitié !
 Ils acquiescèrent tous en s'armant de leurs baguette, puis Alexander pris la parole à son tour :


 - Ensembles. Dit-il aussi simplement que cela.


*Eh maintenant, advienne que pourra ! Et pourvue que Jason réussisse à me comprendre un jour... Songea Mey.  
_________________
"On peut trouver le bonheur même dans les situations les plus sombres, il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière..."
By Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore



Revenir en haut
Céline Chantress
DIRECTEUR DE MAISON

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2012
Messages: 707
Féminin
Maison: Poufsouffle
Baguette: Cho Chang
Balais: Nimbus 2001
Gallions: 25300
Patronus: Tigre Blanc
Animal: Hyppogriffe
Grade: Directeur de Poufsouffle, Professeur de métamorphose, Gérant/e d'Ollivander

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 17:00 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Nous étions arrivé dans l'antre de la secte, la salamandre me suivit et nous parconrions le dedale des sous terrains, je m'étais arreté quelques secondes dans une grande piece lorsque j'entendis des bruits, mes collegues et amis se mirent de suite sur la defensive avec tout de même les baguettes levé pret à tirer.
Je pris une grande inspiration et mon nez fit le même geste qu'aurais fait mon museau de tigre, j'avais senti, et je souriais alors. J'avançais pret de Iovreth et d'un geste calme baissa sa baguette.


- Baissez vos baguettes, n'acceuillons pas nos amis de cette façon. 

Se fut alors qu'Alexander apparu devant nos yeux, lui et toute sa meute, je reconnaissais pas mal de personnes mais surtout Evan un eleve à moi et surtout Liam, mon frère, que j'avais guider jusqu'ici. 

- Je croyais que tu aurais besoin de notre aide Céline... mais il semblerait que finalement, tu ais décidé de ne pas nous laisser le temps de t'aider. 

Je souriais à cette remarque, malgré la situation alexander detendais un peu la situation et ça faisais du bien. Apparement ils n'avaient pas eu de soucis à arriver jusque là, et les gardes de l'entrée n'étaient pplus là. 

- Désolée de vous falicitez la tache les loups, mais j'en suis sûr que vous aurez de la chair .. plus trop fraiche à vous mettre bientot sous la dent. Je les sent arrivé. 

Quelques secondes à peine plus tard, ce que je venais de dire se produisit, une petite troupe vetu de noir arriva sur nous. Les soldats derrière moi lança des sorts aussi vite qu'il le pouvait, et la meute se métamorphosa, les coups de gueule s'entendirent (au premier sens du terme) coups de pattes et coup de crocs sur les molets tout faiblar des hommes du Lord. Je fis un des hommes attaquais une personne de la meute, aussitot vu aussitot arreter, un sort en pleine face le fit stopper son elan. 

Le calme arriva et nous avancions dans les couloirs noirs et on fini par arrivé a ce qu'on pouvait deviner être un cachot. A l'intérieur se trouvait Nelson face a Mey. Je ne savais pas de quoi j'étais le plus étonné, de voir mey qui était parti depuis un bon bout de temps de poudlard ou Nelson les mains troués ? Oui c'était ça ! Les barbares ! Mon sang se glaça, comment peut on faire des chose pareil...

La vue de la salamandre était un soulagement pour Nelson et ça se voyait ! Azar s'approcha de son frère d'armes lui montra une photo qu'on connaissais bien car il nous l'avez montrer tout au long du chemin. 


-tu tombes, on tombe dit-il
- je dirais même tu tombes on te relève, on tombe et on se relève ! Rajoutais-je 


Ils s'échangèrent un coup de point fraternelle pas sans difficulté a cause des meurtrissures faites a ces mains. Azar demanda qu'on lui apporte des vêtements et c'est ce que je dis, tout doucement je l'aidais a mettre un haut et un pantalon, j'en profitais pour lui laver ses plaies et mettre un bandage pour éviter l'infection.  Nelson se fit aider par ses deux compagnons et nous révéla qu'il n'avait plus sa baguette, la secte l'avais récupéré. 

A ces mots on entendit des pas arrivé, on était sur nos gardes. Mais se ne fut pas des ennemis qui arrivait mais la ligue de sang : Stanley, matheo et nolhan. On entendit alors des grognements du côtés des loups, ce n'était effectivement pas l'amour entre les deux clans mais plus on serait nombreux face au mal mieux ça serait. 

Se fut asher qui mit un frein a ce débat silencieux, il sorti de l'ombre et mon pouls s'emballa, il était là et en vit, je souris en l'écoutant parler.


-Il me semble que nous avons pu le choix que de tous s'allier ! Nous devons former qu'un ! Si nous voulons survivre ! Nous devons mettre notre passé de côté ! Et écrire notre futur ! Croyais moi ! Si les deux meutes s'allient ! Vous resterez graver dans l'Histoire de la Magie ! Seul nous sommes fort ! Mais unis nous sommes légendaires !

Nolhan tendit la mains vers Alexander pour former une alliance, celui semblait encore réfléchir a cette éventualité ... Que leurs faut-il de plus pour comprendre que nous sommes dans le même camps.
Des bruits lointains se firent entendre, ils se rapprochaient et rapidement... Mey prit alors la parole.


- Aux armes ! Hurla Mey. Je tiens à vous prévenir qu'ils n'épargnerons personnes sur leurs passages, alors n'ayez aucune pitié !
- Aller les gars dépêchez vous un peu on a pas toute la journée devant nous! Dis-je en pointant ma baguette en direction de la porte. 

Les deux hommes finirent par se serrer la mains.

-Ensemble ! Dit Alexander tout simplement
- préparez vous a vous battre les amis, protégez aussi Nelson il a besoin d'un peu de repos. Je sens que ça va être une journée très longue... On peut plus reculer ! 

_________________


Revenir en haut
Nelson Eiwaz
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 19:36 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

S'apprêtant à partir de ce lieu malsain, la cause d'un Homme venait de marquer l'Histoire de la Magie. Le sauvetage du petit fils de Dumbledore venait de proclamer une alliance entre deux anciennes races qui se sont fait la guerre durant des siècles. La sagesse et la valeur du Jeune Eiwaz était t'elle fait pour que ce monde soit meilleur. La réponse personne ne l'avait, mais ce qui était sûr, l'Homme le puissant du monde magique actuellement avait une influence et une juste cause, digne de sa grande Famille qui faisait que tout le monde le suivait et ne formait qu'un autour de lui. Si Nohlan et Alexander s'était serrer la main devant chacun leur tribut, c'est qu'ils savaient que si ils n'unissaient pas leurs pouvoirs, le monde actuel disparaitrait avec eux. Par rapport à cet acte avant que les ennemies arrivent, Nelson ne pu s'empêcher de les féliciter :

" Les actes valent plus que les paroles ! Et aujourd'hui deux hommes viennent de le prouver ! "

Faisant un clein d'œil à son ancien compagnon de la Salamandre, Alexander avait beaucoup évolué depuis qu'il avait connu. Etant un bon Sorcier, il n'avait rien d'impressionnant contrairement à aujourd'hui. Ayant eu l'honneur de pouvoir combattre à ses côtés, il ne regrettait pas son choix où le jour qu'Alexander lui annonçait la morsure de Lycan qu'il avait reçu et des responsabilités qu'il devait assumer. Il perdait certes, un grand homme dans son bataillon, mais il savait qu'il devait le laisser partir pour de meilleur horizon. Devenant Chef des Lycans, il se battait pour une cause noble et après tout sa faisait une force supplémentaire pour la Salamandre dans le cas besoin d'une mission périlleuse.

Cependant, ce bref rappel fut très court dans son esprit lorsque Azar poussa légèrement Nelson au dos de façon à avancer vite pour pouvoir sortir de ce trou. Plus qu'il avançait vers la sortie et plus que les bruits ennemies étaient de plus en plus fort. Au bout de quelques mètres et de grand couloirs spacieux et ténébreux, ils tombèrent face à leurs opposants. En supériorité numérique, ils étaient dix fois plus, mais en terme de qualité, l'avantage était du côté des Sorciers purs. Agissant sous une formation militaire, les Loups étaient à l'extérieur du bataillon, avec trois sorciers par loup les couvrant lors des attaques. Si le noyau était Nelson avec Céline et Mey pour le soutenir et avancer, Iorveth, Azar, Zoltan et Alexander les couvraient en prenant chacun un côté tel un carré.

Malheureusement, ceci ne marcha qu'un temps car ils furent ralentis par des statues sous formes d'Anubis. Nécessitant des soins d'urgences, les vampires prirent Nelson dans leurs bras et partirent à toutes vitesses pour le sortir de là. Quand aux autres, ils se frayèrent à chemin jusqu'à la sortie tant bien que mal, sauf qu'il manquait un Homme au bataillon. Ce n'est que dehors que le cœur de Céline s'emballa car il s'agissait d'Asher. L'homme était tomber au combat pour sauver Nelson. Il avait sacrifié sa vie pour une juste cause, ayant du mal à s'y faire, il paraissait immortel pour tout le monde. A vrai dire, personne ne connaissait ses faiblesses et il paraissait plus dur que son frère Azar. Vis à vis de tout ça, Azar ne pu s'empêcher d'exploser de colère :

" Ils vont le payer ses enflures ! "

Repartant en courant vers la Secte pour les réduire en cendre et en finir tout de suite, Iorveth et Zoltan ne purent s'empêcher de tenter de le retenir :

" Tu fais quoi là ! Reste là ! C'est toi notre Chef en l'absence de Nelson ! On a besoin de toi ! "

Repoussant Zoltan de façon brusque, le cadet Forad ne voulait rien entendre, alors que Céline tenta de le raisonner malgré les larmes qui coulait sur ses joues. A peine qu'elle se mit à ouvrir la bouche, qu'un coup de vent très froid passa près d'eux. Se retournant tous, pour voir qu'est que c'était, il ne s'agissait nul autre qu'Asher avec un objet très précieux dans les mains. Cet objet était l'épée d'Anubis, ils avaient réussis la mission avec brio en plus de Nelson, ils avaient pu récupérer la pièce manquante pour abattre le Lord. Tous content de son retour, Asher sortit une phrase à l'égard de son petit frère :

" N'oublie pas le code ! Celui qui n'est pas à sa place ! Reste sur place ! Alors prochaine fois applique le code ! "

A la surprise de Céline, plus que soulagé de son retour, elle vit qu'Azar ne bronchait pas devant son frère. Ainsi au signe d'Asher tout le monde transplana en direction de Poudlard pour prendre des nouvelles du blessé mais aussi convoqué un conseil de guerre pour mettre fin à cette terreur.


Revenir en haut
Alexander Castellan
DIRECTEUR DE MAISON

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 144
Localisation: Là où me porte mon coeur
Masculin
Maison: Serdaigle
Baguette: Sirius Black
Balais: Eclair de Feu
Gallions: 13700
Patronus: Chouette
Animal: Loup
Grade: Ordre de la Salamendre, Professeur d'Arimanthie

MessagePosté le: Dim 7 Sep - 16:57 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Nolhan tendit la main à Alexander apparemment prêt à sceller cette alliance. Mais Alexander hésitait. Du coin de l'oeil, il put voir que Stanley rendait sa baguette à Nelson. Des bruits se firent entendre dans le couloir, le temps de la réflexion était un luxe qu'ils ne pouvaient se permettre et Mey et Céline semblaient l'avoir comprit puisqu'elles les pressèrent de se décider.
Lex soupira, il avait conscience que la situation exigeait cette alliance, s'ils ne se décidaient pas à – au moins temporairement – s'allier, ils seraient anéantis par les membres de la Secte. Un soupir échappa à Alex, que cela lui plaise ou non, il devait prendre cette décision. De plus, il connaissait Nolhan et Stanley, enseignant avec eux à Poudlard. Quant à Mathéo, il était avec sa meilleure amie. En d'autres termes, il se sentait prêt à s'allier avec eux pour une cause aussi noble que celle de botter le Lord Melkor or de ce monde.
Il tendit la main et serra fermement celle de Nolhan, son regard était décidé et il savait d'ores et déjà qu'il ne reviendrait pas sur sa décision.


- Ensembles, dit-il aussi simplement que cela.


Il n'y avait plus qu'à voir ce que l'avenir – très proche – leur réservait comme nouvelle menace.



- Les actes valent plus que les paroles ! Et aujourd'hui deux hommes viennent de le prouver !


Lex accorda un simple hochement de tête à Nelson suite à son clin d'oeil, le remerciant simplement. Mais il voulait se concentrer sur les bruits en provenance du couloir. Ils étaient tous prêts à se livrer dans la bataille et Alex n'hésita pas une seconde pour aboyer ses ordres. Ayant été parmi les rangs de la Salamandre, il savait exactement comment le combat allait se dérouler et pouvait par conséquent s'assurer que les Lycans offrirait une aide optimale à la Salamandre.
Et pour un temps, tout se passa bien, Alex s'assurait que les Lycans suivaient ses ordres en se battant autant que possible pour protéger Nelson. Mais très vite, les adversaires comprirent leur tactique et le combat se fit plus difficile à gérer. Du coin de l'oeil, Lex nota le départ de Nelson, accompagné par les vampires.
Alors il changea de tactique, se transformant en Loup et fonçant aux côtés de sa meute se battre déchiqueter ses ennemis en petit morceaux devint beaucoup moins difficile lorsqu'il vit l'un de ses Loups tomber, la colère occultant pour un temps son côté humain. Il cessa de se contrôler, griffant et mordant sans se poser de question, il prenait tout juste le temps de faire la différence entre allié et ennemi. Il voulait faire autant de dégat que possible pour sortir d'ici.
C'était risqué bien sûr. Mais il s'en moquait, il savait que la colère ne faisait que décupler ses forces. A un moment donné, il déboucha à la lumière. Ils avaient traversé les rangs ennemis. Il reprit ses esprits à ce moment et se transforma à nouveau en humain. Un humain couvert de sang des pieds à la tête mais un humain malgré tout. Il observa sa meute et remarqua qu'en dehors de quelques blessures et de la mort de Boyd, rien de plus n'étais à déplorer. Il ne se laissa pourtant pas aller au soulagement. Mais se détourna d'Azar Forad qui voulait partir au secours de son frère aîné. Non pas qu'il s'en moque éperdument, ni que voir sa collègue pleurer ne le touchait pas. Mais il était plus préoccupé par l'état de sa meute, parfaitement conscient qu'il devait faire passer son devoir avant ses sentiments.
Finalement, Asher Forad apparut dans un coup de vent et bien qu'il ne le montra pas, Alex en fut soulager. L'épée qu'il tenait l'intriguait mais il n'en fit pas cas, rassemblant sa meute et saluant ses amis. Il devait les raccompagner dans la forêt s'assurer que tous seraient à l'abri avant de repartir pour prendre des nouvelles de Nelson. Et se préparer au mieux à la suite des événements.

Ce n'est qu'une fois dans la forêt qu'il commença à sentir l'élancement dans son épaule et qu'il consentit à prendre un moment pour se soigner. Tout en râlant que cela prenait trop de temps. Heureusement pour lui, les Lycans soignaient plutôt rapidement. Ce qui ne l'empêcha pas d'arriver avec le bras en écharpe auprès des autres. Il ne fit aucun commentaire, et se contentant de prendre des nouvelles de Nelson et de se préparer pour ce qui allait suivre.
_________________
Lire c'est s'évader de notre cage, écrire c'est la transformer en jardin



Revenir en haut
Mey Pendragon
PROFESSEUR

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 1 251
Localisation: Londres/Poudlard
Féminin
Maison: Gryffondor
Baguette: Hermione
Balais: Frislune
Gallions: 13256
Patronus: Lynx des neiges
En Couple avec: Jason Eiwaz
Animal: Chouette des neiges
Grade: Rédacteur de la Gazette

MessagePosté le: Dim 7 Sep - 20:19 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Mey se remémorait l'instant glorieux qui avait uni deux clans qui se faisait la guerre depuis la nuit des temps et qui semblaient se vouer une haine profonde et pas toujours fondée. Sûrement une guerre de dominant à dominant. Mais aujourd'hui par la force d'esprit d'un grand Homme et de la volonté de plus d'un, les Vampires et les Loups-garous avaient réussie à faire trêve et s'entendre pour s'allier contre les forces du mal. Des forces maléfiques qui n'allaient d'ailleurs plus tarder à arriver. Mais avant cela, Nelson Eiwaz eut le temps de prononcer ses quelques mots : 


-  Les actes valent plus que les paroles ! Et aujourd'hui deux hommes viennent de le prouver !


Mey sourit à ses mots. Nelson avaient toujours su parler et trouver les mots justes et toujours au moment pile ou il le fallait ! Il était comme cela. Un grand homme tout simplement mais d'une puissance souvent insoupçonné. Ce qui joué régulièrement en sa faveurs et qui lui donné davantage de force. Rien de tel qu'aujourd'hui et cet instant présent pour le prouver ! Il y avait quelques instant à peine il était cloué à une croix égyptienne et Mey se trouvait toujours sous l'emprise du mal et en deux temps trois mouvements il était parvenu à se libérer seul de sa croix et à ramener Mey à la raison ! Et lorsque enfin la rescousse était arrivé, il était parvenu avec l'aide de ses plus proches amis à lier ensemble deux clans qui avant aujourd'hui n'arrivaient guère à s'entendre. Nelson Eiwaz était tout simplement un leader qui savait parler à ses hommes et à les rallier quoi qu'il en coûte dans le droit chemin.  
 

Puis, ils avancèrent tous dans le même et unique but : quitter cette endroit. Ils progressèrent prudemment et rapidement dans de longs couloirs sombres et tortueux. Ils n'étaient plus très loin de la sortie mais c'était sans compter sur leurs ennemis qui semblaient les attendre de pieds ferment non loin de là. Mey et Céline aidaient toujours Nelson tant bien que mal, baguette à la main. Fort heureusement les loups, les vampires et les autres sorciers présents s'étaient déjà mis en positions d'attaque ! Les sortilèges et maléfices fusait de part et d'autres de l'endroit. Nelson, Céline et Mey voulurent aider mais la tâche se faisait difficile, d'autant plus que des statuts représentant le dieu Anubis arrivaient en renfort pour épauler la Secte noire. Mais nécessitant de soin plus qu’urgent les vampires prirent Nelson pour le sortir de là ou plus vite ! Rassuré de savoir Nelson entre de bonne mains, Mey et les autres réussirent à se frayer un chemin dans tout ce remue ménage et parvinrent à gagner la sortie. La jeune Pendragon regarda rapidement autour d'elle, pas de trace de Nelson ou des vampires, ils avaient du réussir à le mettre à l'abri. Mais en regardant avec insistance, elle comprit qu'il manquait quelqu'un dans les rangs. Asher, le frère d'Azar. Mey persistait à le chercher d'un regard des plus concentré. Mais en voyant Céline bouche bé, les larmes au yeux et Azar perdre les pédales, elle se doutait que quelque chose de grave avait dût arriver !  
 

- Ils vont le payer ses enflures ! S'écriait Azar hors de lui.  
 
- Tu fais quoi là ! Reste là ! C'est toi notre Chef en l'absence de Nelson ! On a besoin de toi ! Le retient Iorveth et Zoltan en le voyant près à tout casser ! 

Mais ce dernier repoussa les deux hommes qui tentait de lui faire entendre raison, mais il n'en avait que faire ! Son frère était sûrement mort et son décès n'allait point rester impuni pour Azar. C'est alors que Céline tenta à son tour de lui faire entendre raison, mais à peine avait elle eut le temps d'ouvrir la bouche qu'Asher bondi sans  prévenir derrière eux. Il tenait entre ses mains une sorte d'épée. Mey n'avait pas vraiment idée de quoi il s'agissait mais elle aurait tout le loisir de poser des questions plus tard.  
 

- N'oublie pas le code ! Celui qui n'est pas à sa place ! Reste sur place ! Alors prochaine fois applique le code !  

 
 
Voyant le soulagement de la belle Céline et constatant également celui d'Azar, tous purent reprendre leurs souffle et transplanner direction Poudlard après le signal d'Asher. Mey eut cependant la boule au ventre. Elle avait rarement quitté l'Egypte depuis qu'elle avait intégré la Secte, sans compter Jason qu'elle laissait derrière elle. Mais d'un autre côté, elle venait de se rendre compte à quel point Poudlard et sa famille (amis compris dans la famille) lui avait manqué. C'est donc le cœur à la fois lourd et libre qu'elle transplanna jusque Poudlard en compagnie des autres pour aller prendre des nouvelles de leurs chef Nelson Eiwaz !  
 

_________________
"On peut trouver le bonheur même dans les situations les plus sombres, il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière..."
By Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore



Revenir en haut
Céline Chantress
DIRECTEUR DE MAISON

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2012
Messages: 707
Féminin
Maison: Poufsouffle
Baguette: Cho Chang
Balais: Nimbus 2001
Gallions: 25300
Patronus: Tigre Blanc
Animal: Hyppogriffe
Grade: Directeur de Poufsouffle, Professeur de métamorphose, Gérant/e d'Ollivander

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 10:46 (2014)    Sujet du message: Sauver ou Périr Répondre en citant

Alors que nous étions toujours dans les entrailles de la secte noire, nous passions un moment culte de notre histoire ! Les vampires et les Lycans avait formé un pacte, avec au début quelques réticences mais avec notre empressement ils finirent pas y céder. Nelson les regardant leurs dit quelques mots et nous sourions tous devant les deux hommes.

Cependant nous avions pas le temps d’apprécier le spectacle, Mey et moi étions sur nos gardes face au bruit sourd dans les galeries qui se faisait de plus en plus fort. Azar pensait apparemment la même chose car il poussa Nelson hors de son ancienne cellule, nous nous positionnâmes en mur autour de notre chef blessé. Au bout de quelques minutes, le bruit s’arrêta mais nous savions alors pourquoi, nous étions en face des hommes en noirs. Ils étaient très nombreux, beaucoup plus que nous d'ailleurs mais nous savions comment réagir et comment nous positionné pour que nous agissions de la façon la plus optimale possible. Nelson était au milieu du groupe, j'étais sur sa gauche et Mey sur sa droite. Autour de nous les Lycans et les vampires, le reste des sorciers était près d'eux pour que tout le monde puisse se protéger sous n'importe qu'elle forme que ce soit.

Les Lycans se transformèrent, tous sauf Alexander qui était lui aussi très bon avec une baguette en mains, nous mettions toutes nos forces dans cette bataille, malgré cela les ennemis comprirent vite fait notre tactique de combat et ils voulaient s'en prendre au plus blessé qui était pour ce jour, Nelson. Des statuts représentant Anubis sortirent de terre pour leur prêter mains forte, il fallait évacuer Nelson en urgence car ces forces n'allait pas tenir très longtemps. Nous nous dirigeâmes vers la sortie avec la meute pour nous couvrir, Alexander fonça lui aussi dans le combat sous sa forme canine. Quelques temps plus tard nous nous retrouvions dehors, je soupirais de soulagement mais c'était trop vite dit.. ma vision passa dans nos rangs et je vis que dans nos rangs nous n'étions pas au complet.

Ma tête fit des rotations de tout les côtés,il devait être là quelque part.. forcement, je ne le voyais pas, où était asher ? Mon cœur se mit à battre aussi vite que je cru qu'il allait me transpercer la poitrine, de mes yeux des larmes coulaient alors ... il était là ba ! Il ne reviendrait plus, il était peut être mort !


- Ils vont le payer ses enflures ! Cria Azar

A ces mots je sentais qu'il pensait la même chose que moi, et ce fut alors encore pire, mon corps bouillait non seulement de tristesse mais aussi de rage, mais je savais très bien que si il y retournait il allait subir le même sort.

- Tu fais quoi là ! Reste là ! C'est toi notre Chef en l'absence de Nelson ! On a besoin de toi ! crièrent Iorveth et Zoltan en essaynt de le retenir.

Malgré cela Azar leurs asseuma un coup pour qu'il reparte dans l'autre sens...

- Azar n'y va pas ! Ne fait pas ...

Je ne pu finir ma phrase que je sentais passé près de moi un vent doux et froid, je me retournais toujours les larmes aux yeux et je vis alors Asher apparaître avec un objet dans les mains que je pu très vite identifié comme l'épée d'Anubis. Mes jambes se mirent à tremblé mais je réussissais à rester debout grâce à Mathéo, un membre de la ligue de sang que je connaissais très bien. Mon soulagement était tel que j'avais vraiment du mal à rester debout, je séchais mes larmes, enfin essayais plutôt et respirais tout doucement.

- N'oublie pas le code ! Celui qui n'est pas à sa place ! Reste sur place ! Alors prochaine fois applique le code ! Dit Asher à son frère.

Asher fit signe de partir, je vis les Lycan avec Alexander qui semblait blessé et au vu du reste du clan, une personne était décédé. Malheureusement cela arrivé souvent dans ce genre de combat.. Nous partions alors en transplanant vers Poudlard, après s'être quelques peu reposer nous allions assisté à un conseil de guerre, car bientôt nous allions devoir combattre, la bataille finale.


_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:04 (2017)    Sujet du message: Sauver ou Périr

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tenebros Poudlard Index du Forum -> Autres pays -> Egypte -> Secte Noire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com